Catégories Amortissement, Bilan, Comptabilité associative, Saisie-Libellés

Amortir un “bien” acheté consiste à étaler la charge en comptabilité sur plusieurs exercices.
Cela permet d’éviter d’assumer une dépense couteuse sur un seul exercice, qui pourrait donc être déficitaire alors que le bien acheté va être utilisé par l’association sur plusieurs années.

Quel matériel amortir ?

– Seul les biens dont la valeur (unitaire) s’approche des 500€ et dont l’utilisation va s’étaler sur plusieurs années peuvent être amortis.
C’est-à-dire qu’un matériel d’une valeur de 150€ ne doit pas être amorti.

– Les associations ne sont pas obligées d’amortir ces biens. Cependant, si l’association décide d’amortir certains matériels, elle devra amortir tous les biens de même nature sur les années à venir.
C’est le principe de permanence des méthodes visant à harmoniser les méthodes d’une année sur l’autre afin de pouvoir comparer les résultats comptables.

– La durée d’amortissement doit respecter certaines règles : voir question N°43 “Comment gérer les amortissements ?”

Pour découvrir comment amortir un bien : voir question N°43 “Comment gérer les amortissements ?”

Avez-vous trouvé cette réponse utile ?
2
0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.